17/06/2003

En cette période d'examens, qu'en est-il des élèves irakiens?

"Malgré l'insécurité et une situation incertaine, les agences de l'ONU préparent la tenue des examens en Iraq

12 juin - Dans un contexte toujours marqué par l'insécurité, les accidents créés par les munitions non explosées et une augmentation sensible des attaques menées contre les forces de la coalition, les agences de l'ONU coordonnent l'organisation des examens de fin d'année et ont entrepris la réparation des égouts de la ville.

La situation générale en matière de sécurité reste incertaine dans de nombreux endroits en Iraq et la criminalité demeure un sujet de préoccupation, a indiqué aujourd'hui à Bagdad la porte-parole du Bureau de la coordination humanitaire en Iraq qui a précisé que les attaques bien organisées contre les forces de la coalition et les postes de police augmentaient de façon significative.

Les autorités locales récemment nommées font l'objet d'actes d'intimidation, a-t-elle précisé, ajoutant que des accidents créés par les munitions non explosées étaient régulièrement rapportées.

Les agences de l'ONU n'en poursuivent pas moins leurs actions. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) coordonnent avec l'Autorité provisoire de la coalition et le Ministère iraquien de l'Education les efforts engagés pour permettre aux examens de fin d'année, auxquels participeront 6 millions d'étudiants dans tout le pays, de se dérouler normalement.

L'UNESCO a par ailleurs reçu un don lui permettant de réimprimer les manuels scolaires de mathématiques et de science et prévoit de former un groupe comprenant des professionnels iraquiens qui sera chargé de supprimer de ces manuels les contenus au caractère idéologique « évident ».

Quant à l'UNICEF, son porte-parole à Bagdad indiquait aujourd'hui que l'agence avait lancé une vaste entreprise de réparations des égouts de la ville. Une première intervention a d'ores et déjà permis de déboucher le réseau dans quatre secteurs de Bagdad supprimant ainsi les inondations qui transformaient certaines rues en égouts à ciel ouvert. L'agence poursuit ces interventions dans d'autres secteurs de la ville et a lancé également des travaux de réparations de 28 stations de pompage."


 
Source: http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=6007&...




12:06 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.