28/06/2003

Skynet music club...

Je viens de faire de nouvelles recherches:
Zazie... introuvable
Obispo... introuvable Police... introuvable
Massive attack ... oki
Madonna... INTROUVABLE!!!
Et c'est lent à mourir!

Je prends un titre qui traîne sur la home page, je tente de l'écouter... Et hop un crédit de moins et toujours rien du tout!

Ben reste à attendre quelques jours et retester, on verra...

10:05 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Test du Skynet music club

Plongeon matinal dan ma boîte mails et que vois-je? Une offre découverte gratuite du nouveau service Skynet dont je vous soufflais mot hier soir: le Skynet music club .
Ben ça tombe bien, j'me dis! Je vais tester!.
Je suis donc la procédure d'inscription... oki. Je lis leur conditions d'utilisation... oki.
Me voilà prête pour tester, je go sur l'adresse en question... possibilité de chercher par artiste... je tape "zucchero
"... introuvable... hmm... je tape "Pausini"...oki. Je choisis un titre et clique pour l'écouter, on me débite directos d'un crédit et...
En résumé, j'ai jamais pu l'écouter!
Est apparue une fenêtre d'identification, j'ai fait ok et ensuite play et là, il vous dise qu'il faut acquérir une licence et pour cela vous devez accepter d'accéder à telle page qui, lorsqu'elle s'affiche contient, des signes incompréhensibles avec un bouton "lire" qui reste grisé!
Conclusion, heureusement qu'ils proposent une offre découverte gratuite!

 

To be continued... Je vais tester encore:-)

09:50 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/06/2003

Envie d'écrire...

Merde, je suis un femme, ce matin n'est pas comme tous les matins, en me regardant dans le miroir, je réalise ... que j'ai changé de sexe!
 
Ben oui:-) c'est le thème proposé par le site alagomme.com.  Ce site vous propose un jeu d'écriture interactif.   Jusqu'au 14 juillet, tout internaute qui a les doigts qui lui démange:-) peut faire aller son clavier pour faire avancer le "schmilblig":-)  Si l'aventure vous tente, allez-y et écrivez-nous un petit bout de cette nouvelle qui sera publiée dans son intégralité sur le même site en date du 14 juillet.
 
Personnellement, je serai curieuse de voir le résultat-) : http://www.alagomme.com/accueil.html

22:09 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Et en la matière Skynet ne perd pas le nord...

 "Belgacom Skynet se lance dans le téléchargement payant de musique en ligne par ADSL. Dès le 10 juillet, il sera possible de faire son choix dans le catalogue de 200.000 titres d'OD2, une société britannique appartenant à Peter Gabriel, qui gère les droits sur la musique en accord avec les firmes de disque. Belgacom se chargera de la facturation (7,5 euros par mois). Pour ce montant, il sera possible d'écouter en ligne 500 titres mais pour le même tarif on ne pourra en graver que 5 sur un CD, soit 1,5 euro par chanson gravée. (A.Je)"

La Vie du net du mercredi 25 juin 2003
© Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne, Bruxelles, 2002

BBBOUUUHHHH, vous trouvez pas cela un peu cher???


21:45 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

après quelques jours sans poster...

Me revoici après quelques jours de silence:-)  Et oui, j'ai abandonné mon PC, ce qui arrive très rarement mais ça arrive:-)
 
Je reviens pour mettre en garde les utilisateurs acharnés de Kazaa, Limewire et autres:-)

"L'industrie du disque "Big Brother" de l'internet

Les grandes maisons de disques américaines, lassées par un vain combat contre les sites internet de musique gratuite, menacent désormais de s'attaquer aux sources du mal en lançant à travers les Etats-Unis des milliers de plaintes contre les usagers eux-mêmes. L'Association américaine de l'industrie du disque (RIAA) va commencer à "rassembler des preuves et à préparer des plaintes en justice contre les utilisateurs individuels d'ordinateurs qui proposent illégalement de partager d'importantes quantités de musique protégée par les droits d'auteur à travers les réseaux d'échanges de particulier à particulier", a annoncé mercredi la RIAA. En d'autres termes, l'organisation défendant les grands noms de l'édition musicale fourbit ses armes contre les distributeurs de fichiers musicaux illégalement collectés sur des sites comme KazAa, Morpheus ou Grokster, qui ont succédé à Napster, fermé sur ordre de la justice en juin 2001.

Les "distributeurs en gros" sont davantage visés que ceux qui téléchargent pour leur propre usage, assure la RIAA pour calmer déjà les inquiétudes de parents de milliers d'adolescents ayant remplacé la chaîne hi-fi par l'ordinateur pour écouter Madonna, U2, ou Eminem à moindres coûts. "Désormais nous ciblons tous ceux, qu'ils soient vieux ou jeunes, qui offrent des fichiers musicaux illégaux", a expliqué mercredi le président de la RIAA, Cary Sherman. "On ne peut pas attendre de la musique qu'elle soit créative si les gens ne paient pas cela". Il a rappelé qu'en l'espace de trois ans les ventes mondiales de disques ont baissé de 25%.

Les menaces de la RIAA prouvent que la situation ne cesse de s'aggraver pour l'industrie du disque, notent la plupart des analystes. Ce malgré la cinquantaine de sites cautionnés par les éditeurs pour obtenir légalement de la musique en ligne. Dernière création en date, le "iTunes Music Store" d'Apple a annoncé cette semaine avoir franchi le cap de cinq millions de titres vendus (pour 99 cents) depuis son ouverture le 28 avril.

Ce succès est donc à relativiser puisque les sites légaux n'ont jusqu'à présent pas réussi à modifier toutes les habitudes.

Les "réseaux d'échange" de titres copiés au mépris des droits d'auteur ont par exemple fleuri sur les campus américains, ce qui a valu en mai à quatre étudiants des amendes de 12.000 à 17.500 dollars pour faire cesser les poursuites contre eux. Le jour-même où étaient annoncées les plaintes contre les étudiants, ce sont une douzaine de réseaux identiques qui ont également mis un terme à leurs activités illégales, affirme aujourd'hui Cary Sherman, pour démontrer que sa stratégie d'intimidation porte ses fruits.

Pour poursuivre les "pirates", l'industrie du disque devrait s'appuyer sur une loi de 1998 relative à la protection du copyright à l'ère du numérique. Elle peut aussi se prévaloir d'une récente victoire en justice contre un des fournisseurs d'accès internet, l'opérateur téléphonique Verizon, contraint début juin à révéler les noms, adresses et numéros de téléphone de clients accusés d'avoir téléchargé puis diffusé illégalement des centaines de chansons.

Pour les adeptes du téléchargement qui pensent pouvoir se perdre dans l'anonymat du net, la RIAA met en garde: "Nombreux sont ceux qui pensent, à tort, qu'échanger de la musique est anonyme alors que c'est une activité très publique". De fait, le nom de l'utilisateur mène à une adresse IP (Internet Protocol), qui peut ensuite être exigée par la justice pour permettre de localiser un individu, explique l'association."

MATTHIEU DEMEESTERE (AFP)

La Vie du net du jeudi 26 juin 2003
© Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne, Bruxelles, 2002


21:36 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/06/2003

Cork roule à l'huile de pépins de raisin!

Cork, dans le nord-ouest de l'Irlande, est la première ville d'Europe à faire rouler ses véhicules municipaux grâce à un carburant agricole, l'huile de pépins de raisin.

Les quelque 25 voitures et 16 camions de la municipalité d'environ 140.000 habitants ont été récemment équipés d'un moteur qui brûle le carburant végétal, fabriqué à 200 kilomètres à l'est de Cork, près de Dublin.

"Le raisin est élevé et l'huile pressée dans le comté de Wicklow, nous espérons que les agriculteurs vont développer cette forme de carburant et que d'autres villes à travers le pays suivront notre exemple", a indiqué Brian Cassidy, l'ingénieur-en-chef de la ville.

Lorsque l'idée a été proposée au conseil municipal, personne ne croyait qu'on pouvait faire fonctionner une voiture ou un camion avec de l'huile végétale. "Nous-même étions très sceptiques et nous avons testé d'autres carburants avant d'adopter l'huile de pépin de raisin", précise l'ingénieur, en expliquant que le bio-diesel ou le gaz n'étaient pas facilement disponibles dans le sud-ouest de l'Irlande.

"Les conducteurs ont remarqué une légère perte de puissance et ils ont toujours besoin d'un moteur diesel pour chauffeur le moteur principal le matin", mais le passage au carburant vert n'a posé aucun problème majeur, a assuré M. Cassidy.


(Source : AFP)

10:36 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Et un de plus

Dans la collection outils pour le français:  dictionnaire et correcteur d'orthographe. Vous entrez un mot, même écrit phonétiquement, le serveur renvoie orthographe correcte, définition, dérivés, conjugaisons etc... Mais aussi des jeux de langues et un service gratuit de correction de vos phrases, textes.  Le tout offert par le conseil international de la langue française: http://www.sdv.fr/orthonet/index.html

10:26 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/06/2003

Astuces: afficher la barre d'adresses dans votre barre des tâches

Pour accéder rapidement à une page Web sans avoir à lancer préalablement votre navigateur Web, vous pouvez ajouter une barre d'adresses dans la barre des tâches de Windows.
Pour cela, cliquez sur la barre des tâches avec le bouton droit de la souris, cliquez sur Barre d'outils puis sur Adresse. La barre d'adresses apparaît alors dans la barre des tâches. Si vous ne la voyez pas sous Windows XP, vous devez cliquer avec le bouton droit de la souris sur la barre des tâches puis déselectionner l'option Verrouiller la barre des tâches. Déplacez alors le bouton Adresse afin de faire apparaître toute la barre.
Désormais, pour ouvrir une page Web, il suffit de saisir son adresse dans la barre d'adresse puis de valider par Entrée ou bien par le bouton OK.


10:12 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un assuré écrit à son assureur

Il faut dire à ma décharge que le poteau que j'ai buté était caché par l'invisibilité du brouillard.

No comment:-)


10:02 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Meuh oui:-)

L'e-vache se porte on ne peut meuh

L'amour des bovidés ne s'est évidemment pas arrêté aux portes de la Toile. Ici aussi, les fanatiques se bousculent, tout contents d'envoyer un meuhmail ou de s'abonner à une « niouz-laitière » sous la houlette de Pierre-Jean le cybervacher.

Olivier van Vaerenbergh

La vache, c'est le bonheur simple de la nature : la bonté de son lait et sa présence dans nos campagnes en font l'animal le plus sympathique de la planète. La vache est belle, calme, généreuse. NOUS L'AIMONS ! Pas de doute là-dessus, rien qu'à lire le petit message de bienvenue : le site lavache.com est bel et bien celui de tous ses adorateurs.

Selon les très rares informations non vachères que l'on peut dénicher sur le site de Pierre-Jean, celui-ci serait né en 1997 : agriculteur dans l'est de la France, Pierre-Jean avait besoin de partager sa passion de la vache laitière. Soutenu par Pâquerette, corédactrice en chef, caution morale et muse du site, il s'est lancé. Bien lui en prit : depuis, le site est LA référence des vachophiles francophones. Tout y est. Et même le reste.

Tout avait pourtant commencé simplement : un site amateur, quelques photos, peu de textes, des liens, des petits dossiers (les vaches du monde, la vache à l'école, la vache en littérature, les recettes de cuisine, mais que pour le lait, ça va de soit) et un petit magazine en ligne, baptisé, ça alors, le « Vach'Mag » - au programme du nº63, de mai dernier : un nouveau timbre très vache, le Festivache de l'Aisne, le détail d'un site sur les fromages suisses, et le portrait de vaches d'Armelle, jeune amoureuse des bovidés qui, de passage à Nyon, sur les bords du lac Léman, a aperçu des vaches. Une jeune vache est immédiatement venue à ma rencontre et nous avons passé l'après-midi ensemble. C'est la larme à l'œil que nous nous sommes séparées. J'ai vécu l'une de mes plus belles rencontres.

Cocasse ? Exagéré ? Après 6 ans d'existence, le site de Pierre-Jean prouve au contraire que les vaches ont la cote. Désormais, sur le forum de lavache, les passionnés se retrouvent et dénichent tout sur tout, du moment qu'il a un air bovin. Ils s'appellent « sauveuse de vaches », « agamemneuh », « cesarine », « meuhmeuh », « daisy » ou « cow woman », et alimentent le site jusqu'à en faire une plateforme désormais incontournable.

Désormais, on y joue en ligne au « Mémeuhriel », on y télécharge toutes les vidéos de bovidés envisageables, on s'envoie des meuglements par e-mail (c'est rigolo) et surtout, on peut y obtenir son émail (presque) gratuit. Pour sûr, ça doit être plus simple de faire retenir betty@lavache.com que olivier.vanvaerenbergh@skynet.be...

Last but not least, et à l'image du presque fameux site vach & cow, on peut acheter sur lavache... tout ce qui a trait à la vache, du porte-clés qui fait meuh à la boîte à pilules aux couleurs de noiraude. Bref, d'un site drôle et artisanal, on est passé à une multitude de sites (meuglerie automatique, boutique, courrier électronique, galeries, etc.), tous vachement vache. Le pouvoir des bovidés a encore frappé.

www.lavache.com

Le Soir du vendredi 20 juin 2003
© Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne, Bruxelles, 2002


09:57 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Je ne donne plus ma langue au chat...

J'ai eu le temps de chercher, j'ai trouvé l'origine de cette expression:

"Cette formule qui marque la fin des devinettes se noie dans le brouillard des temps et des jeux enfantins. Cependant le chat, comme dévoreur de langue, qui rend les petits enfants muets, semble avoir pris à une époque relativement récente la place du chien, ordinairement plus vorace. " Ne sauriez vous deviner? - demandait Mme de  Sévigné. Jetez vous votre langue aux chiens?... " Il semble bien que ce soit là l'ancienne formule : jeter quelque chose aux chiens c'est en faire très peu de cas, voire un acte infamant, et ne pas être " bon à jeter aux chiens " le  comble de l'indignité. C'est probablement parce que " langue au chat " est plus joli, moins brutal que " langue aux chiens ", que s'est effectué ce changement d'animal domestique. L'expression consacrée s'éloigne ainsi de la réalité féroce dans laquelle elle a certainement vu le jour, à des époques où les mutilations humaines n'étaient pas de simples façons de parler. Couper les mains en guise de châtiment, couper les oreilles, le nez, la langue, à des ennemis vaincus, à des captifs, par représailles ou pour le simple plaisir, ont  été - sont encore parfois! - des pratiques odieuses mais bien réelles. Les jeux d'enfants qui miment - innocemment? - la plus grande bestialité des peuples (on joue à la guerre, n'est ce pas?) sont souvent comme l'écho de ces coutumes barbares, et c'est sans doute dans un châtiment cruel qu'il faut voir la véritable origine du gentil renoncement de nos devinettes. Car donner sa langue à manger aux chiens, ou aux chats, c'est, par une auto mutilation symbolique, devenir irrémédiablement muet, et donc le plus sûr moyen de ne jamais pouvoir répondre à la question posée."
Source:
http://cerb.free.fr/page566.html

 

Autre version:


"Et bien voilà :
On disait primitivement : " donner sa langue aux chiens ", par adaptation d'une expression venue des religions égyptienne et grecque. L'origine est liée au Sphinx, animal fabuleux à tête humaine et corps de lion, qui passait pour être capable de poser des problèmes d'une grande difficulté ou des énigmes impénétrables.

Pour aller plus loin, quelques précisions sur le Sphinx :
C'est de sa mère Échidna, dont il hérita du visage et de la poitrine d'une femme, de son monstrueux père Typhon, une queue de dragon, et de sa soeur Chimère, un corps de lion. Ce fût de ses autres soeurs que le Sphinx hérita de deux ailes blanches colossales. Il est perché sur une roche à l'entrée de Thèbes. Le Sphinx posait une question aux voyageurs qui voulaient entrer dans la ville. Tous ceux qui ne parvenaient pas à solutionner son énigme étaient immédiatement tués et dévorés. Oedipe décida de se confronter aux Sphinx, qui lui donna à résoudre l'énigme suivante :
--"Quel est l'animal qui a quatre pieds le matin, deux à midi et trois le soir ?"
--"L'Homme", répondit Oedipe. En effet, ce dernier marche à quatre pattes quand il est bébé (le matin), puis se déplace sur ses deux jambes en grandissant (à midi), et enfin, la vieillesse lui impose une canne en guise de troisième jambe (le soir).
Réponse correct, Oedipe a permi à la ville de se libérer d'une peste terrible.

En tentant de prendre son envol, le Sphinx se précipita du haut de son rocher, mais heureusement pour les thébans, il se fracassa dans le ravin derrière lui."

source: http://mapage.noos.fr/lesaviezvous/tu/langchat.htm

 

 


09:48 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/06/2003

Au sujet de "ma langue au chat"...

Fais attention mon petit cœur
Tais-toi un peu, je sais qu'elle est à toi
Mais pourquoi cette peur quand elle s'en va
Pensant que je me suis endormi ?

Et je donne ma langue au chat
Oui je donne ma langue au chat

Si tu veux revenir
Je laisse la porte ouverte
Et je reste assis en n'attendant que toi
Et quand tu seras là
Vas-tu m'emmener ou repartir
Sachant que je suis encore à toi ?

Et je donne ma langue au chat
Oui je donne ma langue au chat

Cette fois je me jure, je ne tomberai pas
Je ne veux plus tomber dans le froid
Mais ta bouche sucrée si près de moi
Je ris trop fort et je parle trop

Le cœur dans mes mains
Sans peau sur glace cassée
Et je me dis jamais
Je me dis plus jamais
Et je donne ma langue au chat
Jusqu'à la prochaine fois

Et je donne ma langue au chat
Oui je donne ma langue au chat
Jusqu'à la prochaine fois
Je donne ma langue au chat

 
Stéphane Eicher: http://www.stephaneicher.com/
 
Et bien oui, je donne toujours ma langue au chat quand à l'origine de cette expression et vous aussi apparemment car personne ne nous a encore fourni d'explication...

12:33 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Une taxe qui n'existe pas (encore:-) chez nous

Taxe sur les flatulences du bétail en Nouvelle-Zélande
 
AUCKLAND (AFP) - La Nouvelle-Zélande a décidé d'imposer une taxe afin de contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre causées par les flatulences du bétail, ce qui n'est pas du tout du goût des éleveurs néo-zélandais.La Nouvelle-Zélande abrite quelque 45 millions de moutons et 9,6 millions de bovins et leurs émissions de méthane représentent 50% des gaz à effet de serre qu'émet ce pays.

Une nouvelle taxe doit être imposée avant la mi-2004 et rapporter 8 millions de dollars néo-zélandais (4,5 millions de dollars) qui seront consacrés à un nouveau laboratoire de recherche sur les émissions de gaz agricoles. La Nouvelle-Zélande a promis de réduire ses émissions de gaz conformément au Protocole de Kyoto qu'elle a signé.

Mais les éleveurs sont furieux, affirmant que le secteur agricole paye déjà pour ses propres recherches. "Pour peu que je sache, nous sommes le seul pays à imposer une taxe de ce genre", a déclaré Tom Lambie, président de l'organisation agricole Federated Farmers, affirmant que les éleveurs néo-zélandais seraient désavantagés par rapport à leurs concurrents de pays moins écologiques.

Source :http://fr.news.yahoo.com
 

12:18 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La météo de ce mois de juin...la température a flirté avec des records

"Un début de juin presque parfait

La température moyenne des 18 premiers jours de juin dépasse celle de juin 76. Mais il est trop tôt pour tirer la moindre conclusion des données disponibles.

STÉPHANE DETAILLE

1- Des records météorologiques ont-ils été battus ? Avec une température journalière moyenne de 19,6o, ce mois de juin 2003 est bien parti pour battre le record de chaleur enregistré en juin 1976 où la température moyenne avait atteint les 19,2o. La température moyenne de ces 18 premiers jours de juin est en tout cas largement supérieure à celle d'un mois de juin « normal » (15,7o).

Ce mois de juin 2003 n'est pas seulement chaud, il est également très ensoleillé : au 15 juin dernier, l'Institut royal météorologique (IRM) avait déjà enregistré 138 heures 55 minutes d'ensoleillement - pas mal si l'on sait que l'ensoleillement moyen d'un mois de juin est de 202 heures, mais tout de même éloigné du record de juin 1976 durant lequel le soleil avait brillé pendant 306 heures.

Climatologue à l'IRM, M. De Corte estime qu'en tout état de cause il est encore trop tôt pour tirer quelque conclusion statistique que ce soit des données déjà disponibles. A ce stade, dit-il, on peut simplement constater que ce mois de juin 2003 est assez chaud et assez sec. Au 18 juin, les précipitations représentaient 25,4 litres par mètre carré quand la quantité moyenne pour un mois de juin (complet) est de 67,4 l.

2- Les conditions météorologiques ont-elles influencé les concentrations de pollens ?

Les concentrations polliniques relevées ces dernières semaines ont été élevées mais pas exceptionnelles : Les scores enregistrés depuis la fin du mois atteignent des valeurs observables tous les trois ou quatre ans, explique Nicole Nolard, responsable de la section « mycologie » de l'Institut scientifique de la santé publique. Du 26 mai au 8 juin dernier - soit la période durant laquelle les concentrations furent parmi les plus élevées -, nous avons recueilli un total de 1.075 grains de pollen par mètre cube d'air : pratiquement deux fois plus que l'an dernier (579) mais 50 % de moins que durant la même période de l'année 2000 qui, avec 1.563 grains, avait été vraiment exceptionnelle.

A vrai dire, les dernières semaines se sont moins singularisées par l'ampleur des pics journaliers - observé samedi 7 juin, le score le plus élevé (169 grains/m3) reste très en deçà des concentrations records - que par la stabilité inhabituelle d'une moyenne élevée : un phénomène imputable aux conditions météorologiques, la dispersion des grains n'ayant guère été contrariée par les averses qui, d'ordinaire, « rabattent » les pollens.

Pour rappel, les quinze premiers jours du mois de juin coïncident avec « la période la plus critique » dans le (long) cycle de pollinisation des graminées dont le pollen est particulièrement allergisant. Le tilleul est en pleine floraison et le châtaignier débute la sienne : le pollen de ces deux arbres est également allergisant mais ne provoque que « des allergies de voisinage », ses caractéristiques limitant sa dissémination à un périmètre restreint.

3- La qualité de l'air a-t-elle été altérée ? L'ozone, dont les trop fortes concentrations détériorent gravement la qualité de l'air, se crée à partir des gaz d'échappement des véhicules (les COV et les NOx) par réaction photochimique entre les polluants et les rayonnements ultra-violets du Soleil. Malgré l'ensoleillement très généreux de ces dernières semaines, le seuil d'avertissement - une concentration d'ozone supérieure à 180 microgrammes par mètre cube d'air à partir de laquelle les autorités doivent avertir la population - n'a été atteint qu'à trois reprises (et localement) : le 30 mai, le 31 mai et le 1er juin dans certaines stations flamandes et bruxelloises du réseau Celine (Cellule interrégionale de l'environnement).

Etonnant ? Pas vraiment, explique un spécialiste du réseau Celine. Les pics surviennent généralement après plusieurs jours de canicule qui favorisent un phénomène d'accumulation. Ces conditions-là n'ont pas été réunies ces dernières semaines : l'ozone tend dès lors à se détruire durant la nuit. Pour le reste, les averses ont régulièrement dispersé les autres polluants qui, rabattus, sédimentent très rapidement au sol.

4- Le temps de ces dernières semaines a-t-il été propice pour l'agriculture ? Les conditions climatiques ont incontestablement eu un effet accélérateur sur les cultures. Le cumul de températures élevées et régulières provoque une croissance plus rapide des différentes espèces, explique André Falisse, professeur d'agriculture à Faculté des sciences agronomiques de Gembloux. On observe une plus grande précocité, une maturation plus avancée des fruits, des céréales et des fleurs.

De là à annoncer que cette croissance plus rapide présage des récoltes fructueuses, il y a un pas que la prudence interdit de franchir. Si l'accélération des stades de développement peut bel et bien augurer d'une augmentation des rendements, elle peut tout aussi bien avoir l'effet inverse, tempère André Falisse. Sans compter que les températures élevées peuvent provoquer un manque d'eau préjudiciable aux cultures : un phénomène auquel les prairies et les plantes à l'enracinement peu profond sont particulièrement sensibles.

Jusqu'ici, toutefois, les prédictions demeurent favorables, des averses sont régulièrement venues doucher la touffeur de ce début juin. (Avec J.F., st.)"

Source: http://www.lesoir.be



12:13 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/06/2003

Web=toile, hardware=matériel...

 
L'office québécois de la langue française nous offre en ligne et gratuitement deux outils géniaux:
  • Le grand dictionnaire terminologique vous donne accès à près de 3 millions de termes français et anglais du vocabulaire industriel, scientifique et commercial, dans 200 domaines d'activité.  Vous choisissez le français ou l'anglais, vous tapez le mot et c'est parti.  Utile pour traduire des textes techniques ou simplement comprendre le nombre impressionnant de termes anglais utilisés par nos amis... les informaticiens:-)  Ainsi "T'as qu'à rebooter!" ne vous laissera plus perplexe!
  • La banque de dépannage linguistique, un outil pédagogique en constante évolution qui propose des réponses claires aux questions les plus fréquentes portant sur la grammaire, l'orthographe, la ponctuation, le vocabulaire général et les abréviations.

http://www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/gdt_bdl2.html


16:14 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/06/2003

Dans la catégorie plaisir des yeux et de l'esprit

"Avec le temps, avec le temps, va tout s'en va..." .  Voilà bien un thème qui  nous interpelle...

"Horloge! dieu sinistre,effrayant, impassible Dont le doigt nous menace et nous dit "Souviens-toi! ... "
Ce poème de Charles Baudelaire (
http://www.poetes.com/baud/) ( adapté musicalement par Mylène Farmer http://univers.mylene-farmer.com/) il y a quelques années) se retrouve mis en scène dans une très belle animation en 6 tableaux (1 pour chaque strophe), un vrai régal pour les yeux et l'esprit.
 
A cet instant précis, Trois mille six cents fois par heure, la Seconde Chuchote:
allez perdre votre temps pour admirer cette oeuvre:-)

http://perte-de-temps.com/lhorloge.htm

 
 
Et là je vois qu'il est grand temps de mettre coucher sommeil, c'est l'horloge qui me le dit... si...si...
 
 

23:08 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Je donne ma langue au chat...

Ben oui, je sors cette phrase et Eliana ne rate pas l'occasion de s'interroger sur celle-ci;-)  Pourquoi dit-on donner sa langue au chat lorsqu'on ne sait pas répondre?  Et bien je donne ma langue au chat;-)
 
A vous de nous le dire si vous le savez ou bien si vous avez quelques minutes à consacrer, remuer un peu le web, histoire que je récupère ma langue;-)
 
Et il y en a d'autres des expressions avec le mot chat?  En connaissez-vous l'origine?

21:44 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Incontournable

Framasoft, un des sites qui me rend le plus de services.  Une  mine de renseignements et de ressources pour découvrir le monde du libre. C'est aussi un annuaire de logiciels libres et gratuits, présentés dans des rubriques spécifiques.  Bien structuré, agréable à consulter.  Vous cherchez un freeware pour retoucher vos photos, un autre pour partager votre connexion internet...  Cherchez plus, rendez-vous sur http://www.framasoft.net/
 
Si vous l'adoptez, encouragez-les!!


11:31 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2003

En cette période d'examens, qu'en est-il des élèves irakiens?

"Malgré l'insécurité et une situation incertaine, les agences de l'ONU préparent la tenue des examens en Iraq

12 juin - Dans un contexte toujours marqué par l'insécurité, les accidents créés par les munitions non explosées et une augmentation sensible des attaques menées contre les forces de la coalition, les agences de l'ONU coordonnent l'organisation des examens de fin d'année et ont entrepris la réparation des égouts de la ville.

La situation générale en matière de sécurité reste incertaine dans de nombreux endroits en Iraq et la criminalité demeure un sujet de préoccupation, a indiqué aujourd'hui à Bagdad la porte-parole du Bureau de la coordination humanitaire en Iraq qui a précisé que les attaques bien organisées contre les forces de la coalition et les postes de police augmentaient de façon significative.

Les autorités locales récemment nommées font l'objet d'actes d'intimidation, a-t-elle précisé, ajoutant que des accidents créés par les munitions non explosées étaient régulièrement rapportées.

Les agences de l'ONU n'en poursuivent pas moins leurs actions. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) coordonnent avec l'Autorité provisoire de la coalition et le Ministère iraquien de l'Education les efforts engagés pour permettre aux examens de fin d'année, auxquels participeront 6 millions d'étudiants dans tout le pays, de se dérouler normalement.

L'UNESCO a par ailleurs reçu un don lui permettant de réimprimer les manuels scolaires de mathématiques et de science et prévoit de former un groupe comprenant des professionnels iraquiens qui sera chargé de supprimer de ces manuels les contenus au caractère idéologique « évident ».

Quant à l'UNICEF, son porte-parole à Bagdad indiquait aujourd'hui que l'agence avait lancé une vaste entreprise de réparations des égouts de la ville. Une première intervention a d'ores et déjà permis de déboucher le réseau dans quatre secteurs de Bagdad supprimant ainsi les inondations qui transformaient certaines rues en égouts à ciel ouvert. L'agence poursuit ces interventions dans d'autres secteurs de la ville et a lancé également des travaux de réparations de 28 stations de pompage."


 
Source: http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=6007&...




12:06 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les blogs

Phénomène qui a déjà depuis un certain temps envahi le web américain et qui arrive chez nous: les blogs=jouebs=carnets du web! 
Mais voilà, au niveau francophone, il n'existait pas encore beaucoup d'outils vous permettant de créer votre blog en ligne sauf un (à ma connaissance): http://www.joueb.com/niutopia/ qui a, d'ailleurs, depuis lors, bien évolué et propose même une gestion très complète de votre blog.  
Ce concept arrive donc chez nous, Skynet se lance dans les blogs: http://www.skynetblogs.be.  En quelques clics, vous pouvez donc créer votre webblog.
C'est quoi un webblog? c'est un certain type de site web.  Contrairement à un site web traditionnel, il est caractérisé par "la publication à intervalles plus ou moins réguliers d'articles de longueur variable, dont on retrouve généralement les derniers classés par ordre chronologique inverse sur la page principale".  Plus que le contenu, c'est la forme qui définit un weblog.  C'est un peu comme un journal, un carnet régulièrement mis a jour.
L'avantage principal est qu'il ne faut aucune connaissance technique particulière.  Si vous pouvez déjà vous servir du courrier électronique, vous pourrez sans problème créer votre blog.  Autres avantages: c'est gratuit et vous pouvez publier articles, photos et liens préférés à partir de n'importe quel ordinateur muni d'une connexion internet.  On peut aussi créer plusieurs blogs sur un même compte. Cela peut-être un complément à un site déjà en place.

C'est une belle initiative de Skynet mais j'espère qu'ils vont développer certaines fonctionnalités non encore présentes et que ce service restera rapide et gratuit sans trop de pubs!! 

Voici quelques point faibles:

-Seulement 9 choix de modèles et aucune possibilité de les personnaliser (mais paraît que ça va venir);
-l'aide n'est pas vraiment au rendez-vous, pas de liens vers des sites utiles, c'est pas évident pour tout le monde de créer son blog si on est pas un internaute averti et si on a pas quand même quelques petites connaisances en création de pages web;
-pas de possibilité de rapatrier le site sur sa propre machine (backup), tout reste sur le serveur Skynet (en cas de plantage du serveur??);
-les articles sont immédiatement publiés, on ne peut pas les sauvegarder pour y revenir plus tard, faire des corrections avant publication;
-les commentaires sont également publiés immédiatement, aucune possibilté de contrôler avant la publication ni d'effacer un commentaire;
-La taille des vignettes est un peu petite; ...
 
Mais évident l'aventure des blogs Skynet ne fait que commencer!  J'encourage donc l'équipe et les remercie pour le service.

Conseils:

-Si vous souhaitez publier et utiliser votre blog dans un cadre restreint choisissez, dans propriétés, NON à la question: Autorisez-vous Skynet à faire la promotion de votre blog?   De cette façon, l'adresse de votre blog n'apparaîtra pas dans l'index Skynet;
-pour éviter la publication de commentaires douteux, choisissez NON à la question: Autorisez-vous l'ajout de commentaires par des visiteurs?;
-Choisissez l'éditeur de texte avancé pour pouvoir mettre en forme vos articles.

Liens utiles:

http://www.pointblog.com/abc/ : pour les néophytes
http://www.blogger.com: création de blogs en ligne  (en anglais)
http://www.joueb.com/niutopia/ : création de blogs, gestion  très complète mais s'y retrouver dans leur site et dans l'interface d'administration n'est pas évident.


11:52 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/06/2003

Si comme moi vous ne pouvez vous passer de musique

Découvrez les radios thématiques du web, il y en a tellement que L'internaute.com en a sélectionné 10 pour vous: http://www.linternaute.com/meilleur/radios/

13:17 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/06/2003

Essai de réponse:-)

 Lélie m'écrit en réponse à l'article sur le pc planté:
"bravo pour vos efforts et vos commentaires sur votre aventure du pc planté. j'ai moi-même vécu plusieurs fois cette situation de sorte que je n'oublie plus de sauver mes fichiersz chéris. par contre, je ne sais pas comment on partitionne le disque dur et est-ce que cela ne diminue pas les performances du disque dur ?"
 
Cher Lélie,
 
Mon disque dur était déjà partitionné lorsque j'ai acheté mon PC, je n'ai donc pas dû m'en soucier:-)  Je trouve que cela devrait être un standard sur tous les nouveaux PC.  Si formater ne te pose pas de problèmes, partitionner ne devrait pas t'en poser non plus.
D'après mes quelques lectures, cela ne diminue pas la vitesse du disque... si certains en savent davantage?

Attention: le fait de partitionner le disque efface toutes les données qui s'y trouvent! 
J'ai quelques liens en stock sur le sujet mais j'aimerais savoir quel est ton système d'exploitation?
 
Chers lecteurs si vous pouvez éclairer notre lanterne...:-)

22:35 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ecrire, barbouiller, calligraphier, copier, crayonner...

écrivailler (j'aime celui-ci), gratter, gribouiller, noter, produire, etc.
Voilà les nombreux synonymes du mot écrire que nous propose le dictionnaire des synonymes édité par le Crisco (Centre de Recherches Inter-langues sur la Signification en COntexte), un laboratoire de linguistique intégré à l'Université de Caen.  Tapez le mot dont vous cherchez le synonyme et vous voilà servi!!  C'la est ti pas magnifique, admirable, brillant, éclatant, sensationnel, superbe, etc.
Certes, un outil utile pour nous aider dans nos rédactions mais aussi un outil amusant qui nous permet de bondir et rebondir de mot en mot.
Avant d'utiliser ce dico, lire le préambule: http://elsap1.unicaen.fr/avertiss.html
 
Et pour le dico, c'est par ici: http://elsap1.unicaen.fr/index.html.  A mettre dans vos favoris:-)
 
Vous trouverez bientôt sur ce site un résumé de tous ces sites et outils concernant la langue française.
 

19:56 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2003

Pour épater les copains...

Gomup vous propose de donner à vos courriers électroniques du caractère.
 
                           

23:28 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Une par jour pendant 365 jours...

Une photo pour chaque jour représenter le quotidien à sa manière:
http://perso.wanadoo.fr/365/
 
Tout simplement beau:-)

23:16 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bouhhh...  Snif....  Quelqu'un est allé sur l'art

Bouhhh...  Snif....  Quelqu'un est allé sur l'article que j'avais publié et il reste plus que la phrase "la moutarde est un condiment"!!  Soit cette personne a fait une fausse manoeuvre et dans ce cas,  je la pardonne!  Soit on l'a fait exprès et là c'est pas gentil...:-)

21:53 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Revenons à notre moutarde

Je vous ai déjà fait part de mon goût pour la moutarde et je vous ai communiqué quelques liens intéressants.  J'étais aller faire un tour sur Wikipédia (voir quelques articles plus bas) et j'avais tapé le mot moutarde et ...  rien du tout!  Personne n'a encore publié d'article dans cette encyclopédie collaborative sur le sujet.  Je vous ai donc incité à le faire pour remédier à ce vide.  Malheureusement:-) personne n'a entendu mon message, je me suis donc attelée à cette tâche, vous trouverez l'article à cette adresse:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moutarde
Mais surtout n'hésitez pas, vous pouvez modifier, ajouter des infos ou des liens sur le sujet, c'est ça l'esprit du libre et de la collaboration.

17:25 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Jouons!

Si vous ne profitez pas du soleil:-) et que vous restez accrocher à votre pc ce week-end, pourquoi ne pas jouer un peu?  Voici une sélection de chouettes jeux en ligne:
 
http://www.linternaute.com/meilleur/jeuxenligne2/

09:38 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/06/2003

Sauvegarder ses données

Si vous avez lu quelques messages plus bas ma dernière mésaventure avec mon pc, vous savez à quel point il est important de penser  à sauvegarder régulièrement les données qui se trouve sur votre disque dur sur disquette, sur cd à graver, sur disquette zip ou sur votre deuxième disque dur:

  • textes, images, photos... mais AUSSI
  • carnet d'adresses et emails
  • favoris dans Internet Explorer
  • vos modèles  !!!
  • vos polices

Les informations suivantes ne sont valables que pour les produits microsoft:

Sauvegarder ses emails et son carnet d’adresses:


1. Sauvegardez les paramètres de vos comptes
Déroulez le menu
Outils d’Outlook Express et sélectionnez Comptes.... Sélectionnez votre compte e-mail puis cliquez sur Exporter. Le logiciel vous propose alors d’enregistrer un fichier d’extension .iaf sur votre disque dur. Stockez-le dans votre dossier de sauvegarde. Recommencez l’opération pour tous vos comptes.
Vous pourrez plus tard importer les paramètres en cliquant dans la fenêtre Comptes
sur Importer.

 

2. Sauvegardez votre carnet d’adresses
Dans le menu Fichier d’Outlook Express, pointez sur Exporter
puis cliquez sur Carnet d'adresses. Sélectionnez ensuite un format d'exportation. Cliquez ensuite sur Exporter et enregistrez le fichier au format choisi dans votre dossier de sauvegarde.
Vous pourrez réimporter le carnet d’adresses en choisissant Importer
puis Carnet d’adresses... dans le menu Fichier.

3. Sauvegardez vos messages
Repérez d’abord le répertoire dans lequel sont stockés vos messages sur le disque dur. Déroulez à cet effet le menu Outils et choisissez Options...
. Dans l’onglet Maintenance, cliquez sur le bouton Dossier de stockage.

Rendez-vous ensuite (grâce à l’explorateur de Windows par exemple) dans le dossier indiqué (généralement du type C:WindowsApplication DataIdentities...), et copiez tous les fichiers d’extension .dbx dans votre dossier de sauvegarde. N’oubliez surtout pas de copier le fichier folders.dbx : il est essentiel pour l’import.

Pour réimporter les messages dans le logiciel, vous déroulerez le menu Fichier, puis choisirez Importer puis Messages.... Vous sélectionnerez le format Outlook Express 5, puis choisirez Importer du courrier depuis un répertoire de stockage Outlook Express 5. Il vous faudra alors indiquer l’emplacement de vos fichiers de sauvegarde d’extension .dbx. Attention : ne placez pas directement les fichiers .dbx de sauvegarde dans le dossier de stockage d’Outlook Express. Cela générerait des erreurs.

Sauvegarder ses favoris

Ouvrez Internet Explorer puis dans la barre de menu ouvrez Fichier et sélectionnez la commande " Importer/Exporter ".
Choisir alors l'opération " Exporter les favoris " et sélectionnez la case " Exporter vers un fichier ou une adresse ".
Déterminez l'emplacement de cette sauvegarde et cliquez sur Terminer.
Un fichier HTML est alors généré comprenant tous les liens de vos bookmarks.
Si vous avez enregistré cela sur une disquette, il devient simple de retrouver ses favoris depuis n'importe quel ordinateur.
Vous pouvez aussi imprimer cette page html en sélectionnant la case " Imprimer la table des liens " qui se trouve dans la boîte de dialogue d'impression. Vous obtenez ainsi la liste complète de vos bookmarks avec leurs adresses (url) complètes.

Sauvegarder les modèles:

Attention, les modèles que vous créez sous Word, Excel, etc.  sont enregistrés dans

pour office 97 : C:Program FilesMicrosoft OfficeOfficeModèles

Pour office 2000: C:WindowsApplication DataMicrosoftModèle

Vous devez aller dans ce dossier et les sauvegarder sur votre disquette, cd, ...


22:16 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Vive l'entraide! Utile en cette période d'examens!

Vous êtes grand-parents et vous souhaitez aider les enfants dans leurs études?
Vous êtes écoliers ou étudiants, vous avez besoin d'aide pour vos devoirs?
 
Alors, Cyberpapy.com est fait pour vous: http://www.cyberpapy.com/francais/accueil.html
 
 

21:56 Écrit par lilicafiche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |